Fraternité Populaire & Patriotisme de Combat

Fraternité Populaire & Patriotisme de Combat

 

Association Présence Citoyenne

67, Rue Bon Pasteur

13002 MARSEILLE

Tel. : 06.29.46.48.51.

http://djellil.blog4ever.com

 

LETTRE OUVERTE A MONSIEUR DANIEL SPERLING

 

ADJOINT AU MAIRE DE MARSEILLE

 

 

Il y a 2 siécles, des citoyens français et avec ces simples mots – Liberté, Egalité, Fraternité - lançèrent les bases d'une société égalitaire... la République Francaise.

 

Ils finirent par signer un nouveau chapitre dans l'histoire de France malgré les stigmates profond causés par les relents impérialistes et monarchiques des gouvernants.

 

Les péres fondateurs optèrent alors pour l'Egalité des Droits dans la naissance et firent des peuples de France, un peuple UN et Indivisible.

 

Ils contribuèrent à développer l’idéal de l’Egalité des citoyens devant la loi car les hommes ne naissent pas citoyens mais le deviennent.

 

En effet, l’égalité, c’est la loi même du progrès humain ! C’est plus qu’une théorie : c’est un fait social, c’est l’essence même de la société à laquelle nous appartenons.

 

La promesse d'une plus grande liberté et d'une société équitable ainsi qu'une union qui serait le socle commun de la naissante république.

 

Et pourtant des mots sur une constitution ne suffirent pas à donner aux hommes et aux femmes de toute couleur et de toute croyance leurs pleins droits et devoirs de citoyens francais.

 

Il fallait encore que, de génération en génération, les français s’engagent dans l'Esprit de la Révolution en menant une lutte âpre pour réduire l'écart entre la promesse de nos idéaux et la réalité de leur temps.

 

C'est donc avec étonnement que j'ai pu faire la lecture d'un article dans le journal « La Provence » en date du Mardi 19 janvier 2010 concernant vos inquiétantes déclarations sur la communauté musulmane.

 

En effet, dans le cadre de votre intervention, vous faisiez part de votre volonté de faire des agents de l'État Civil des délateurs en puissance qui dénonceraient un certain types de prénoms.

 

Extrait :

 

«  Au vu de certains prénoms enregistrés en 2009, l'élu regrette parfois cet excès de permissivité. « Dans l'intérêt de l'enfant, si c'était moi qui avait du enregistrer le prénom Jihad, j'aurais certainement saisi le Procureur », poursuit Daniel SPERLING ».

 

Ces propos sont scandaleux et frôlent l'islamophobie tant les déclarations sont orientées, encore une fois, contre la communauté musulmane.

 

Mon enfant de 3 ans s'appelle NIDAL qui signifie en arabe la lutte, le combat, et je devrais, selon vous, m'inquiéter du sort que la société française lui réserverait en raison de la consonance de son prénom.

 

Qui aujourd'hui pourrait trouver moralement acceptable que des fonctionnaires de l'état civil vichyste transmettaient des listes de personnes juives à la Police Allemande et la Gestapo ?

 

Doit-on rajouter que ces fonctionnaires agissaient sur la base de la consonance des noms et prénoms des personnes pour les dénoncer et les jeter dans des trains de la mort.

 

Monsieur SPERLING, vous vous trompez de débat, vous qui n'avez de cesse de dénoncer les humiliations subies par votre communauté pendant l'occupation.

 

Oui, votre position est dangereuse car elle appelle à la stigmatisation d'une frange de la communauté nationale en raison de ses origines.

 

Pour votre culture personnelle, apprenez que Jihad signifie l'effort de soi face aux tentations et aux péchés ou un effort pour maitriser sa nature humaine qui pousse au mal.

 

Toute les religions appellent au Jihad, cet effort sur soi pour combattre cette part maudite qui pousse l'humanité dans la violence et l'intolérance. Savoir faire face à l'adversité sans sombrer dans la haine...Tel se résume le sens étymologique de Jihad.

 

Rien à voir avec la calomnieuse invention perpétrée par des gens comme vous qui poussent les communautés à s'entredéchirer en utilisant une sémantique de la peur.

 

Quand à l'intérêt de mon enfant, ce qui me préoccupe le plus, c'est ce que la ségregation à l’école a produit et produit encore... des écoles de sous-citoyens.

 

Expliquant en partie les écarts de réussite entre les étudiants favorisés et défavorisés d’aujourd’hui.

 

La légalisation de la discrimination a fait que nos familles n’ont jamais pu accumuler un capital conséquent à transmettre à nos générations.

 

Cette histoire explique l’écart de fortune et de revenus entre les citoyens mais aussi la concentration des poches de pauvreté qui persistent dans tant de zones urbaines et rurales d’aujourd’hui.

 

Le manque de débouchés, la honte et la frustration de ne pouvoir subvenir aux besoins de sa famille ont contribué a la désintégration des familles françaises — un problème qui trouve sa source dans une politique d’assistanat sociale outrancièrement organisée pendant des années.

 

Le manque de service publics dans nos villes et nos campagnes, d'espace public aménagé pour nos enfants, de visibilité de la Police ou encore l'absence de logements sociaux... Tout cela a crée un cycle de violence, de gâchis et de négligences qui continue de nous hanter.

 

C'est la réalité dans laquelle moi-même et ceux de ma génération avons grandis. Nous sommes devenus des adultes dans une période où les perspectives d'avenir devenaient réduites.

 

Regardez ces écoles délabrées qui dérobent leur avenir à nos enfants ou de cette précarité, aveugle sur le choix de ses victimes, qui frappe sans distinctions de races, d'handicapes ou de religions.

 

Regardez ces files d’attente aux urgences peuplées de patients de toutes origines qui n’ont pas d’assurance santé ou de ces petites gentes qui ne peuvent seuls s’attaquer aux effets de la précarité.

 

Regardez ces usines qui ont fermé leurs portes et qui ont longtemps fait vivre honnêtement des foyers entiers...

 

Nous voulons parler de ces usines qui se vident le temps d'un Week-End... De ses emplois qui faisaient vivre des français de toute religion, de toute région et de toute profession...

 

Cette fois nous devons dire que le vrai problème n’est pas que quelqu’un qui ne vous ressemble pas puisse vous prendre votre travail, c’est que l’entreprise pour laquelle vous travaillez depuis 20 ou 30 ans va délocaliser dans le seul but de faire du profit.

 

Regardez ces hommes et ces femmes de toutes confessions qui servent, qui combattent et versent ensemble leur sang sous le même drapeau dans des guerres qui n’auraient jamais dû être autorisée et qui n’auraient jamais dû avoir lieu.

 

Nous devons parler du moyen de les ramener à la maison et de leur assurer de notre sympathie dans les moments de deuil.

 

L’expérience de l'échec a été léguée aux générations futures : Tant de jeunes hommes et de jeunes femmes que l'on voit aux coins des rues ou au fond des prisons vivre sans espoir ni perspectives d'avenir.

 

Même pour les jeunes qui s'en sortent, les questions de race et de racisme continuent de définir fondamentalement leur vision du monde.

 

Ce qui est étonnant, ce n’est pas de voir combien ont renoncé devant la discrimination, mais plutôt combien ont réussi à surmonter les obstacles et combien ont su ouvrir la voie à ceux qui, comme moi, allaient les suivre.

 

Mais pour tous ceux qui ont bataillé dur pour se tailler une part du Rêve républicain, il y en a beaucoup qui n'y sont pas arrivés – je pense en particulier à ceux qui ont été vaincus, d’une façon ou d’une autre, par la discrimination et la pauvreté.

 

Regardez qu’il s’agisse de la femme qui a du mal à briser le plafond de verre dans l’échelle hiérarchique, du senior qui a été licencié ou de l'immigrant qui s’efforce de nourrir sa famille.

 

Voilà le monde où mon fils devra grandir et que la consonnance de son prénom est en réalité loin de fournir une priorité aux français.

 

Vous qui dénoncez le communautarisme musulman, vous oubliez surement que vous étes le symbole d'un autre communautarisme et que votre position d'élu est liée à vos activités communautaires.

 

En espérant que vos prises de positions ne receveront aucun écho au sein des instances judiciaires dont vous étes l'un des représentants.

 

 




17/04/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 43 autres membres