Fraternité Populaire & Patriotisme de Combat

Fraternité Populaire & Patriotisme de Combat

La Lettre du President - Janvier 2010

 

 

LA LETTRE DU PRESIDENT


En pianotant mon clavier pour élaborer cette Lettre de Janvier 2010, je ne peux m'empêcher de penser à la mort de ce grand serviteur de l'État qu'était Philippe SEGUIN.

Celui qui incarnait le mieux, parfois dans une passion irraisonnée, le gaullisme social - idéologie qui se réclame de l'esprit de la Résistance et du combat social - laisse un grand vide par sa disparition.

C'est donc respectueusement que nous tirons notre révérence pour saluer la disparition brutale d'un vrai militant gaulliste et d'un humaniste. TCHAO PANTIN !

Pour la quatrième année consécutive, notre association a été conviée aux repas de Noël offerts aux personnes précaires par les frères de l'accueil de nuit St-Jean de Dieu dans le deuxième arrondissement de Marseille.

En présence de Monseigneur PONTIER, Archevêque de Marseille, de Monsieur Jean-Noël GUERINI, Président du Conseil Général et de Monsieur Jean-Claude GAUDIN,, Sénateur-Maire de Marseille, nous avons pu constater cette détresse qui frappe les visages de celles et ceux qui sont victimes de la pauvreté.

Depuis deux ans, les effectifs paupérisés grossissent les rangs du foyer d'accueil et nous observons que la précarité enveloppe lentement notre ville de son cortège de misères.

La précarité est une peste sociale qui imprègne notre ville et qui jette de plus en plus de nos citoyens dans les bras de la pauvreté.

L'instant d'un sourire saisit lors de ce repas contraste avec l'amertume et la morosité qui se dessine sur leurs visages tout le long de l'année.

Oui, Marseille se meurt et nous restons insensible à la détresse sociale qui frappe nos concitoyens comme la peur d'une contagion qui nous condamnerait à la mise à l'écart par le reste de la société.

Oui, lorsque l'on est pauvre, le monde se conçoit entre ceux qui n'ont pas et ceux qui ont tout mais qui ne se soucis guère du bien-être de leurs prochains.

Hier, le pauvre était celui qui n'avait rien, Aujourd'hui, même ceux qui ont finissent par ne plus rien avoir.

La vie se moque de nous, nous donnons une impression de protection alors que l'adversité de la vie peut nous mener chacun notre tour sur le chemin de la misère.

Une classe moyenne qui s'inquiète, une élite politique qui emmagasine les privilèges de la République comme un ours soucieux d'hiberner dans une antre confortable, une élite intellectuelle qui fait l'apologie de l'individualisme au détriment de la solidarité nationale et les petits gens du peuple trop absorber par les nécessités de la vie pour apporter les changements tant attendus.

Voilà, le triste visage de cette France Humaniste et chaleureuse de nos anciens qui est devenue un véritable rouleau compresseur social qui broie et écrase les plus faibles d'entre-nous.

Non le pauvre n'est plus l'immigré...Non, le pauvre ce n'est pas l'habitant de banlieue...Non le pauvre ce n'est pas celui qui n'a pas de cursus scolaire...Non, le pauvre ce n'est pas celui qui est victime de discriminations...Non le pauvre, c'est nous tous qui le seront lorsque la maladie se déclenchera.

Nous sommes tous des pauvres en sursis et nous aimerions sentir la solidarité et l'amitié dans l'épreuve de la pauvreté.

Sur les 16 secteurs de Marseille, 8 sont en passent de basculer dans la précarité voire la paupérisation et pourtant tout le monde reste silencieux.

« Rendre notre terre plus hospitalière et l'homme vraiment homme », cet extrait de la charte de l'Ordre Hospitalier de St-Jean-De-Dieu nous ramène à une dimension plus charitable envers nos prochains.

S'engager pour aider son voisin est mieux que de lui tourner le dos car viendra le jour où nous serons face aux dos de nos concitoyens.

En cette nouvelle année, nous espérons que 2010 sera l'année de la citoyenneté et de la solidarité nationale et locale.



10/01/2010
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 43 autres membres