Fraternité Populaire & Patriotisme de Combat

Fraternité Populaire & Patriotisme de Combat

Le Comité de Suivi de la Propreté de belsunce

La malpropreté est une véritable atteinte à la qualité de la vie. Elle enlaidit Marseille, dégrade l'espace public et crée de l'insécurité.

Afin d'améliorer la propreté à Marseille, et en particulier dans son Centre Ville, Marseille Provence Métropole  a lancé en 2007 un « plan Propreté »  qui vise aussi bien l'amélioration du nettoiement que de la collecte des ordures ménagère.

L'objectif de ce plan est d'optimiser l'action des services de la Ville et de mobiliser l'ensemble des marseillais (habitants, commerçants, restaurateurs, …)

Dans le cadre de la charte Propreté, des Comités de suivis ont été créés dans 5 zones du Centre Ville présentant chacune des problématiques spécifiques : Belsunce, Noailles, Carré d'or (St Ferréol, Rome, Paradis), Ilot Thiars et Cours Julien .

Ces comités doivent permettre d'établir des instruments d'évaluation, d'affiner les solutions en fonction des problématiques sectorielles et de garantir des échanges réguliers entre les agents de la Propreté et la population.

Ils sont composés de résidents, commerçants, artisans et représentants de la Mairie.

LE COMITÉ DE SUIVI DE BELSUNCE

Le Comité de Suivi, dont nous avons hérités la cogestion, ambitionne de répondre aux attentes de nos concitoyens et des partenaires socio-économiques du secteur Belsunce sur cette question.

J'aspire à faire du Comité de Suivi un maillon de proximité en contact avec les habitants sensibles aux questions de propreté et soucieux de s'impliquer pour réussir collectivement le pari de rendre le centre-ville plus propre.
    
Il m'apparaît évident de ne pas créer un énième dispositif qui risquerait de se transformer en coquille vide, vidé de toute substance.

Pour rendre le secteur Belsunce plus propre, nous avons proposé à nos partenaires  un plan d'action global, que nous avons nommé plan de nettoiement.

Ce Plan de nettoiement s'articule selon trois axes :


  D'abord, se donner les moyens d'être plus propres - plus de corbeilles urbaines, plus de sanitaires, des nettoyages plus fréquents -,

  Ensuite, inciter nos concitoyens à plus de responsabilité individuelle par l'information et la pédagogie mais aussi par le contrôle et la sanction,

  Enfin, améliorer le service de la collecte, en lien avec la Communauté Urbaine - qui en a la charge _  et notamment informer nos concitoyens sur les avantages d'une véritable politique  du tri sélectif à domicile pour la propreté du centre-ville.

Ossature de notre action, ce plan de nettoiement devrait transformer le comité de suivi en un relais d'informations et de signalisations des anomalies afin de coordonner une réponse aux dysfonctionnements détectées ou signalées.

Plusieurs pistes de réflexions ont vu le jour comme la nécessité de réajuster nos moyens de répression en direction des contrevenants (commerçants ou habitants), une meilleure réadaptation de nos moyens de nettoyage  et une modernisation de nos équipements.

En effet, l'amélioration de la propreté à Marseille passe par une modernisation de nos équipements.

Il faut donc réaliser des investissements durables et innovants, par l'acquisition de matériel dernière génération.

Les échanges et les discussions avec les CIQ et les commerçants ont débouché sur la nécessité de mettre en place des opérations de nettoyage ciblées.

Il faut que le secteur Belsunce puisse faire l'objet d'un nettoyage accru et complet (enlèvement de tags, nettoyage à fond des trottoirs et de la chaussée).

Cette opération ciblée serait une prestation de maintenance qui serait assurée sur le secteur Belsunce / Canebière de façon permanente en tant que zones à forte fréquentation.

Les CIQ souhaitent une plus grande visibilité au niveau des fréquences de passage des cantonniers dans l'hyper centre.

Pour répondre concrètement à cette doléance, nous avons proposé à l'ensemble des présidents de CIQ de Belsunce de mettre en place l'accompagnement des agents de maîtrise par des membres de CIQ pour améliorer l'échange et l'information sur le travail des cantonniers dans notre secteur.

Qu'ils soient acteurs associatifs, enseignants, citoyens  ou commerçants, tous souhaitent éviter de dissocier la question de la propreté à celles de l'insécurité, du stationnement ou de la circulation.

Ce travail minutieux, qui associe Investigations / Concertations, formera les assises de cette volonté commune de rendre à Marseille, un visage plus attrayant.









16/12/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 43 autres membres