Fraternité Populaire & Patriotisme de Combat

Fraternité Populaire & Patriotisme de Combat

Lettre aux Intolérants

 

 

Association Présence Citoyenne

67, Rue du Bon Pasteur

13002 MARSEILLE

Tel. : 06.49.47.86.59.

@ : //djellil.blog4ever.com

 

________________________________________________

 

DROIT DE RÉPONSE DJELLIL

 

« A notre frère Ibrahim »: une réponse à l’alliance FN/Djellil » sous cet intriguant et énigmatique titre, une personne, dont l'identité n'est pas révélée, nous apprend avec perte et fracas qu'un gros salaud du nom d'Omar DJELLIL fait alliance avec le Font National à Marseille.

 

//www.med-in-marseille.info/spip.php?article1373&var_recherche=djellil

 

Selon son analyse non pas pertinente mais pernicieuse, honte à moi d'avoir entrepris une démarche en direction de ceux qui nourrissent une « haine » contre tout ce qui est différent, pas assez couleur locale.

 

Pourtant, cette rencontre citoyenne n'a pas été pas organisée dans le cadre d'un partenariat ni même d'une association ou d'une alliance avec le FN simplement la rencontre de deux enfants de la République (Durbec / Djellil) issus de la communauté nationale française qui se parlent et s'écoutent.

 

Pourtant, lorsque la chaine de télé LCM organisait un débat entre Stéphane RAVIER (FN) et des soi-disant responsables musulmans de Marseille, ces derniers ont accourus à l'invitation sans se poser de question sur l'étiquette politique de leur débatteur.

 

Quand Jean-Luc MELENCHON débattait avec Marine LEPEN sur la place de l'Islam en France sur les plateaux de BFM TV, rien à redire de la part des pseudos musulmans chroniqueurs tout comme lorsque Monsieur Dallil Boubakeur reçoit Monsieur COPE à la mosquée de Paris, pas un mot, pas un commentaire.

 

Et quand un français musulman parle des mêmes questions avec Jean-Marie LEPEN, responsable d'un parti politique légal en France, alors on nous jette en pâture l'âme d'un jeune décédé.

 

Quel salaud ce GHANDI d'avoir entamé des pourparlers avec l'occupant anglais, celui-là même qui spoliait les richesses de sa terre natale d'Inde, opprimant les populations dans leurs désirs d'indépendances et de libertés et lui-même victime pendant 6 ans de privations de ses droits et de ses libertés dans une geôle infecte.

 

Pourtant, le monde loue l'homme politique, le guide spirituel dont la grandeur d'âme a su mener l'Inde jusqu'à son indépendance avant d'être fauché par la haine d'un des siens.

 

Quel salaud ce Malcolm X, lui qui disait qu'un « bon Blanc était un Blanc mort » mais qui vers la fin de sa vie appellera, dans une allocution célèbre, à la réconciliation et à la discussion avec ses oppresseurs, le payant lui aussi de sa vie pour avoir délivré ce message.

 

Quel salaud ce Martin Luther King, ce «nègre» qui défilait au côté de son peuple en tendant la main de la réconciliation en direction de ces Blancs qui lynchaient des Afro-américains dans les Bayous du Mississippi.

 

Aujourd'hui, le monde salue ce grand visionnaire des droits civiques américains et qui paya le prix fort pour sa démarche de réconciliation nationale en direction de tous les américains.

 

Quel salaud ce Alija Izétbégovic, Président de Bosnie, qui a osé parlé de paix et de réconciliation avec ses ennemis Serbes et Croates.

 

Quel salaud, ce Nelson Mandela, lui qui en prison sympathisait avec ses bourreaux et qui restera pour toujours le père de la réconciliation nationale entre Noirs et Blancs en Afrique du SUD, recevant une « saloperie » de Prix Nobel de la Paix.

 

Quel salaud ce Dalaï LAMA qui a osé tendre la main de la paix à l'occupant chinois qui persécute depuis 1949 des tibétains assoiffés de libertés et épris de justices.

 

Quels salauds ces Bobby SEALE et Huey P.NEWTON pour avoir crus un jour aux bienfaits du dialogue avec le Gouvernement et le peuple américain.

 

Quel salaud ce Léonard PELLETIER, qui du fond de sa prison à perpétuité pour un crime qu'il n'a jamais commit appelle les « Americans Natives » à la réconciliation nationale entre les Blancs et les peuples indiens.

 

Quel salaud ce Steve BIKO qui critiqua longtemps l'ANC de Mandela et les libéraux Blancs, et qui se lia d'amitié avec Donald WOODS, journaliste Blanc et auteur de sa biographie au moment où BIKO reconnaitra la nécessité de discuter de la paix avec ses coreligionnaires Blancs.

 

Quel salaud ce Alain SORAL qui n'a pas toujours été partisan d'une réconciliation nationale mais qui aujourd'hui reconnaît aux musulmans leurs droits d'exister et leurs légitimités à pouvoir exister dans le débat public.

 

Quand le Prophète Mohammed (PBSL) remettait aux gens de Koraïchs les fuyards musulmans opprimés à la Mecque ou qu'il s'asseyait avec ses pires ennemis, était-il...?

 

Seront-ils aussi des salauds tous les palestiniens qui élaboreront un jour des tractations de paix avec des israéliens pour parler d'une paix durable malgré les morts et les massacres ?

 

IBRAHIM ALI (Que ALLAH te fasse miséricorde et accepte ton martyr), voilà mes références, ma littérature, celle de ces grands hommes qui ont marqués l'histoire humaine par la force de leurs convictions,par l'aura qu'ils dégageaient et pour leurs capacités à parler avec ceux qui les opprimés.

 

Il est vrai que vos littératures à coups de « Nique la France », de « Sous-chiens » ou autres ouvrages tendancieusement racistes et anti-français contribuent à remonter le niveau intellectuel de notre jeunesse.

 

Plus j'apprends à vous connaître et plus les électeurs du FN me paraissent sympathiques et responsables.

 

IBRAHIM ALI, si tu m'entends, je sais que ma démarche trouvera un sens auprès de toi, celle de ne plus voir de dizaines d'IBRAHIM Ali dans la France de demain.

 

Si des salauds comme Omar DJELLIL avaient parlé avec tes bourreaux, peut-être serais-tu encore parmi nous.

 

Oui, c'est vrai, j'ai tendu la main apaisée qui fait tant défaut dans ce pays car je crois aux vertus des rencontres et du dialogue, n'est-il pas plus aisé de détester quelqu'un que l'on ne connais pas que celui avec qui l'on dialogue ?

 

Suis-je un salaud parce que Jean-Marie LEPEN et moi-même avons partagés nos points de vues et que j'ai pu apprécier le personnage ? Non, je suis un réconciliateur qui, contrairement à vous, ne se cache pas derrière des excuses historiques ou mémorielles pour dissimuler ses propres défaillances et faiblesses.

 

Serais-je amené à parler et à échanger avec Marine LEPEN, le salaud de Djellil le souhaite pour lui rappeler qu'une paix des braves négociée est préférable à une guerre civile fratricide entre français.

 

Moi aussi, je suis un Sous-chiens car j'appartiens à la même communauté de destins que tous mes compatriotes français et que nous partageons, de gré ou de force, la même destinée.

 

ALI si tu vois Malcolm, GHANDI, BEKO ou Martin Luther King, dis-leurs que l'espoir subsiste encore.

 

 

Omar DJELLIL

Président Association Présence Citoyenne

Musulman Patriote respectueux des Morts

Petit-Fils de la Troupe



21/06/2011
2 Poster un commentaire
Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 43 autres membres