Fraternité Populaire & Patriotisme de Combat

Fraternité Populaire & Patriotisme de Combat



Marseille, le 20 février 2010

Association Présence Citoyenne

67, Rue du Bon Pasteur

13002 MARSEILLE

Tel. : 06.29.46.48.51.

@ : //djellil.blog4ever.com



COMMUNIQUÉ DE L'ASSOCIATION


CSA :

Les manquements de TF1 et Canal+ seront révélés à l'antenne.


Suite à diverses erreurs commises sur leur antenne, les chaînes Canal+ et TF1 devront lire à leurs téléspectateurs le communiqué du CSA les rappelant à l'ordre. Une première à la télévision.

Comme la presse « people » à qui l'on impose une page de texte de loi en Une après décision de justice, la télévision pourrait se voir sanctionnée ouvertement auprès de son public, a révélé aujourd'hui le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel.


En effet, l'utilisation d'images erronées par le journal de TF1 et le magazine Dimanche+ de Canal+ pour couvrir deux sujets d'actualité a été mal perçue par le CSA.

Afin de répondre au mieux à l'actualité, ces erreurs seront désormais passibles d'une lecture à l'antenne du communiqué de mise en garde ou de sanction du CSA. Ainsi, le respect du téléspectateur sera rétabli.

Cette application prendra effet prochainement pour les deux chaînes pré-citées.

En revanche la chaîne France 2, qui avait annoncé à tort dans son journal de 13h le décès d'un enfant le 1er octobre dernier sera sanctionnée différemment, cette faute d'éthique journalistique étant jugée plus grave. Florence Schaal en sait quelque chose...

L'Association Présence Citoyenne est donc heureuse de constater que des tabous tombent et que la courageuse décision du CSA devrait prévenir certaines dérives qui éclaboussent les Mass-médias.

Ces affaires sont sans rappeler le grotesque bidonnage orchestré par Jean-Marie Cavada lors de l'émission «  La marche du siècle » . Le 12 octobre 1994, le thème de l'émission était » Être musulman en France » .

Trois jeunes de banlieue se verront, sur une photographie retouchée par les journalistes, exhibés et affublés de fausse barbe. Histoire d'illustrer l'islamisme et de » faire plus vrai » .

Les jeunes avaient été auditionné par la DST, convoqués dans leurs consulats d'origine et rejetés par une partie de leur quartier.

Dernièrement, la chaîne M6 avait fait appel à une fausse cliente pour une de ses émissions mais aussi lors d'un reportage du JT de la chaine dans lequel un agent immobilier se faisait passer pour un client. Une vraie fausse maison avait été intégrée dans l'émission avec des décors complétement bidonnés.

Ce type de reportage bidonné n'a pas de conséquence grave, sauf du point de vue de l'éthique, mais cela peut avoir des conséquences graves lorsque ce sont des faits d'actualités sensibles.

L’affaire de la séquence consacrée au « trafic d’armes dans les banlieues » dans l’émission la Preuve par l’image, diffusée sur France 2 est un des cas les plus graves.

La diffusion du reportage sera déprogrammée trois jours après lorsque l'on s'aperçoit que le tournage n’était qu’une vaste mise en scène.

En effet, des répliques en plastique de pistolets-mitrailleurs Uzi et de fusils d'assauts type Kalachnikov avaient été exhibé dans des scènes où l’on voit des armes dans des caves de banlieue.

Il y a quelques années, un reportage similaire, présentant un jeune black en possession d'armes de guerre dans une cave de banlieue, avait provoqué un électrochoc dans l'opinion publique.

48 heures plus tard, le leader du FN appelle ses partisans à s'armer et se tenir prêts contre la racaille armé des banlieues. Il aura fallut la pugnacité de policiers pour apprendre que les armes n'étaient en réalité que de vulgaires répliques en plastiques.

Le magazine « CHOC » avait présenté dans une de ses couvertures, deux policiers de dos en uniformes marchant sous un immeuble avec un réfrigérateur qui était lancé des étages.

Le magazine rapportait le travail difficile des fonctionnaires dans les banlieues et montrait un frigo jetait sur les policiers.

Quelques jours plus tard, le magazine était épinglé pour avoir payé deux jeunes pour jouer les rôles des policiers et pour avoir dissimulé qu'en fait le réfrigérateur n'était qu'un carton repeint en blanc.

Les journalistes ne prennent pas la mesure et la gravité de tels agissements, cela peut ouvrir la voie à la haine racial et à l'éclatement de la cohésion sociale.

D'autant que cette pratique semble se régulariser dans les émissions d'information en télévision à l'instar de l'affaire ROSELMACK.

Les bidonnages du présentateur vedette des français devraient poser les bases d'une véritable prise de conscience sur les dérives dans le monde journalistique.

La diffusion annoncée courant février de l'émission « En immersion » semblerait, selon toute vraie semblance, avoir été reporté par TF1.

Reprise par le CSA, la chaîne TF1 pourrait craindre de devoir lire une seconde missive du CSA pour les éventuels bidonnages du journaliste Roselmack.

C'est une grande victoire pour la démocratie, la presse authentique et pour tous ceux qui doivent supporter tous les mensonges véhiculés par la presse sur la banlieue.



04/04/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 43 autres membres