Fraternité Populaire & Patriotisme de Combat

Fraternité Populaire & Patriotisme de Combat

1973, La Ratonnade Oubliée

1973, Marseille, la ratonnade oubliée

Eté 1973 à Marseille. Sur les murs de la ville, les slogans «Mort aux Arabes» se multiplient. Le 14 août, Ahcène, dix-huit ans, est tué dans la rue par un homme qui ne le connaissait même pas. Dans les jours qui suivent, les actes de violence vont croissant. Le 25 aoraton2.1259324722.JPGût 1973, à Marseille, le meurtre d’un conducteur de bus par un immigré algérien fait les gros titres des quotidiens. L’éditorial de Gabriel Domenech dans Le Méridional (à lire sur ce site) met le feu aux poudres en appelant à la vengeance. Pendant plusieurs mois, des meurtres vont être commis dans tout le sud de la France. Une seule et même cible : des Arabes…

Ce climat de haine xénophobe aboutit le 12 décembre 1973 à son paroxysme avec l’attentat du Consulat algérien (capture d’écan ci-dessus), rue Dieudé à Marseille. (Voir sur le site de l’Ina, le reportage de l’époque). La bombe déposée dans le hall du consulat devait faire quatre morts et une trentaine de blessés (dont douze graves) parmi les personnes qui attendaient leur tour de passage. Cet attentat, venant après d’autres (contre le siège d’Air Algérie ou celui de l’Amicale des Algériens) a suscité une grande émotion… parmi les Algériens de Marseille. Le lendemain, plus de 3.000 d’entre eux allaient manifester. Lire d’Yves Gastaut, « La Flambée raciste de 1973, en France ».

Bilan de cet vague meurtrière : 50 victimes. Le meurtrier d’Ahcène, finalement jugé, ne sera condamné qu’à cinq ans de prison avec sursis. Aucun autre assassinat ne sera élucidé.

Cela fait plus de 30 ans que ces évènements ont eu lieu. Qui s’en souvient ? Aujourd’hui, après plusieurs années d’attente, les archives judiciaires sont enfin ouvertes… Les réalisateurs, Morad Aït Habbouche et Hervé Corbière, sont revenus sur les lieux pour tenter de comprendre comment les agresseurs ont pu agir en toute impunité. Un long travail de recherche pour aboutir aux témoignages exceptionnels de familles de victimes, anciens policiers, ou d’hommes politiques.


Recherche

Vous recherchez ? :
Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser