Fraternité Populaire & Patriotisme de Combat

Fraternité Populaire & Patriotisme de Combat

Lettre Ouverte Monseigneur PONTIER

 

 

LETTRE OUVERTE ERRAHMANYA

 

 

À

 

Mon Seigneur

Monsieur Georges PONTIER

Archevêque de Marseille

Diocèse de Marseille

4, Place Colonel EDON

13007 MARSEILLE

 

 

 

Monseigneur,

 

   Nous avons l'honneur, par la présente, de vous exprimer toute notre compassion et toute notre solidarité après la douloureuse épreuve qui vient de frapper la communauté chrétienne d'Orient, victime d'une lâche agression dans la Cathédrale syriaque catholique de Bagdad.

 

Le massacre de 44 fidèles et de deux prêtres dans l'enceinte de l'Église Notre Dame du Salut à Bagdad est doublement condamnable par la morale humaine et par les textes de nos livres sacrés respectifs.

 

Par cette lettre ouverte, nous nous associons à la souffrance de toutes les familles qui ont durement été touchées par ces actes barbares et sanguinaires.

 

Depuis les sanglants evenements perpétrés en 1999 au TIMOR ORIENTAL par les forces gouvernementales indonésiennes, qui ont bénéficié de la complicité militaire et diplomatique des Etats-Unis, la communauté chrétienne a souvent été la victime expiatrice des déchirements et des conflits qui secouent notre monde.

 

Ce n'est pas la première fois que les souffrances de la communauté chrétienne d'Orient résonnent en raison de persécutions qu'elle subit à travers plusieurs territoires du globe.

 

L'occupation des territoires palestiniens avec l'étouffement et l'étranglement des populations arabes palestiniennes musulmanes et chrétiennes, le mitraillage de l'église de la nativité, les attentats suicides du Pakistan, d'Afghanistan et d'Irak participent à alimenter la peur des fidèles chrétiens.

 

La tuerie de Bagdad est un sacrilège et un blasphème que le monde doit fermement condamner et nous pouvons regretter le quasi-silence de la communauté internationale...alors que paradoxalement les communautés chrétiennes d'Irak jouissaient de la paix et de la prospérité sous le règne de Saddam HUSSEIN si souvent dépeint comme un dictateur sanguinaire.

 

Pourtant, c'est sous la nouvelle démocratie installée par l'administration americano-irakienne que les chrétiens d'Irak paient le plus lourd tribut.

 

Ces actes sanguinaires ne resteront, malheureusement, pas des cas isolés et il est à craindre une recrudescence des attaques anti-chrétiennes à travers le monde.

 

La Fondation Musulmane ERRAHMANYA souhaiterait, au delà de ce témoignage de solidarité, vous appeler en votre qualité de première autorité religieuse chrétienne de cette ville à la vigilance et à l'apaisement.

 

La lecture d'une lettre des chrétiens d'Irak dans toutes les églises de France ne doit surtout pas résonner ou étre interpretée comme un appel au ralliement dans un esprit vindicatif ou un encouragement à la violence.

 

Nous vous demandons de rappeler que la folie meurtrière qui anime ces groupes armés a contribuée au décès de centaine de milliers de civils musulmans innocents.

 

Ces attentats, qui ciblent des cérémonies religieuses, des marchés, des centres commerciaux ou des lieux saints, frappent indistinctement musulmans, athées ou chrétiens. Et il n'est pas permis de penser qu'il y ait entre ces personnes la moindre différence dans les yeux des assassins.

 

Nous condamnons cette violence anti-chrétienne, en rappelant que lorsque les musulmans de l'époque de la révélation étaient persécutés à la Mecque, ils trouvèrent asile, protection et sérénité auprès du NEGUS Chrétien d'Abyssinie.

 

Les cas de SALADIN et du Roi BAUDOIN de Jérusalem ou encore de l'action courageuse de l'Émir Abdel-Kader en Syrie prouvent que malgré les différences et les épreuves, des chrétiens et des musulmans peuvent toujours appeler à la paix.

 

En tant qu'Archevêque, nous connaissons votre engagement humaniste en direction des plus pauvres y compris au travers du reseau social catholique de Marseille à l'instar de la communauté des Frères franciscains de la rue FORBIN qui offre le logis et le repas à des personnes quelle que soit leur origine.

 

Depuis trois ans, nous sommes conviés au repas de fin d'année au foyer d'accueil de la Rue FORBIN et vous aviez, lors du dernier repas, adressé des vœux chaleureux en arabe aux pauvres de confession musulmane.

 

Votre soutien affiché dans l'épreuve qui avait frappé les 120 familles musulmanes et arabes chrétiennes du Marché Soleil, dont lecture de votre lettre de soutien avait été faite aux victimes, montre que nous pouvons parler de paix et de respect ensemble à Marseille.

 

L'initiative de brûler des Corans dans des Eglises américaines avait été largement condamnée par les autorités catholiques du Monde et il est naturel qu'en tant que musulmans de condamner, à notre tour, la violence faite aux fidèles chrétiens.

 

Nous vous renouvelons notre solidarité dans les épreuves que traversent votre communauté et vous pourrez toujours compter sur notre concours pour préserver le dialogue inter-religieux.

 

 

Marseille, le 8 novembre 2010

 

 

 

 

 

 

 

























Fondation Musulmane ERRAHMANYA

19, Avenue Camille PELLETAN / 13002 MARSEILLE Tel. : 06.15.85.87.30.



12/11/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 43 autres membres